Beethoven

Beethoven

Messagede Abdel106 » Ven 10 Sep 2010 16:55

Croyez le ou non, je me suis passé çà cet après midi :

Image

Plage 2 : allegretto ; Comme les mots me manquent devant tant de finesse et de beauté, d'envolée lyrique,
.
.
.
.
.
c'est beau...


Image
Image Faut pas m'énerver...
Avatar de l’utilisateur
Abdel106
Equipe du forum
 
Messages: 448
Inscription: Dim 11 Oct 2009 21:42

Re: Beethoven

Messagede Sergail » Mer 21 Sep 2011 23:19

... Et i l a fait d'autres trucs pas mal... :mrgreen:

Karajan étant une des références si ce n'est la, peu de chance de se planter.

Tu peux essayer la 9éme :

http://www.youtube.com/watch?v=YAOTCtW9 ... re=related

Orange Mécanique.... Mhhhh ?

et bien sur la 5éme :

http://www.youtube.com/watch?v=_4IRMYuE1hI

A acheter les yeux fermés... 17€ (Walt te les remboursera si tu n'aimes pas...)

http://www.amazon.fr/9-Symphonies-Ludwi ... =pd_cp_m_4


Et puis rangé sur la télé, ça vous pose le gars !

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:




Peut être Lucien a des références précises ou à conseiller
Ta vie elle tient en 3 lettres : CDD et DCD !
Sergail
Equipe du forum
 
Messages: 418
Inscription: Dim 11 Oct 2009 16:06

Re: Beethoven

Messagede Helvet » Mer 21 Sep 2011 23:41

Salut l'ami ,

Oui, il y a plein de références que l'on pourrait conseiller !, mais en l'occurence tes recommandations sont très bonnes et suffisantes.

Sinon après il te faut 3 ou 4 bouquins de spécialisation....la partition, impératif, les commentaires historiques, euh...depuis FURTWANGLER jusqu' à THIELMANN, alors KARAJAN c'est très très bien, même si moi je le trouve un peu trop rapide, (j'suis pas le seul,hein !) mais bon...j't'dis, après c'est des fanpros de LVB (contraire de profanes ?)


BYE :love: :piano: :pompom:
Je ne connais pas chez l'être humain d'autre supériorité que la bonté (L.V.Beethoven)
Avatar de l’utilisateur
Helvet
Lumière du forum
 
Messages: 1188
Inscription: Dim 11 Oct 2009 15:58
Localisation: Orléans

Re: Beethoven

Messagede Sergail » Mer 28 Sep 2011 19:09

Pourquoi Karajan est-il la référence pour Beethoven ?

En bouquinant de gauche et de droite je me rend compte que souvent l'orchestration d'untel ou untel est comparée à Karajan.
Ta vie elle tient en 3 lettres : CDD et DCD !
Sergail
Equipe du forum
 
Messages: 418
Inscription: Dim 11 Oct 2009 16:06

Re: Beethoven

Messagede Helvet » Mer 28 Sep 2011 19:48

Sergail,

Sans faire de recherches spécifiques, je dirais qu'un certain nombre de raisons propulsent KARAJAN en haut du gotha de la musique clasique !

1) Un talent exceptionnel enrichi, d'un courage et d'une volonté tout aussi exceptionnels, devant son ambition, peu de choses résistent, voire la morale, même si ce n'est pas prouvé, cela peut faire débat...à l'époque.

2) Il remplace FURTWANGLER à la tête du Berliner Philarmonic, ce n'est pas rien comme lancement de carrière.

3) Il se démarque donc de son prédécesseur en prenant le contre-pieds des interprétations, mais aussi de celles de ses concurents.

4) La dérive de FURTWANGLER dans le choix des tempis ralentis n'était pas du gout de tout le monde, et pourtant je lui donnerait presque raison dans la mesure ou la musique beethovenienne est "organique", la marche, la course, la danse, les pulsations cardiaques, la respiration, diurne ou nocture....LvB le dit plusieurs fois lui-même cependant les rythmes qu'il stipule sur les partitions ne correspondent pas !!!! alors ou est la vérité, FURTWANGLER ou KARAJAN, qui choisit la partition au détriment de l'émotion ???...

5) KARAJAN est de plus un passionné de technologie d'enregistrement et il anticipe sur le CD dès 1965/1975, tandis que Furtwangler meurt en Novembre 1954 je crois !

6) Les KLEMPERER, BOHM qu'on connait plus que 3 ou 4 autres de ce temps étaient de grands artistes, mais sans le charisme éxacerbé et communicatif de KARAJAN.

Voilà mais ce n'est que mon avis et je ne fais pas de recherches encyclopédiques...donc c'est tout de même un peu sujet à caution sous réserve d'un vrai travail historique.

Voilà m'sieur Sergail ? tout un concours de circonstances favorables pour que KARAJAN soit un demi-dieu ! y comprit son visage soigneusement photoshopé sur certaines couvertures pour apparaitre comme l'ange du romantisme, et les gens s'y sont laissé prendre....avec quelques raisons hein, faut bien le dire !

Je crois que c'est son intégrale de 1967 des symphonies de Beethoven qui fait autorité encore aujourd'hui...pourtant j'ai écouté THIELMAN à la télé je crois en début d'année, ben...c'est aussi mien !....ou bieux ? !!! :piano: :tsss: :rotf:
Je ne connais pas chez l'être humain d'autre supériorité que la bonté (L.V.Beethoven)
Avatar de l’utilisateur
Helvet
Lumière du forum
 
Messages: 1188
Inscription: Dim 11 Oct 2009 15:58
Localisation: Orléans

Re: Beethoven

Messagede Sergail » Dim 2 Oct 2011 01:11

Alors, j'ai pas répondu a cause que tu as tout dit et que je ne voyais plus de question à poser.

Il me faudrait, par curiosité, écouter comparativement une symphonie de Ludwig interprétée par X ou Y avec la même par Karajan.

Tu as des références ?
Ta vie elle tient en 3 lettres : CDD et DCD !
Sergail
Equipe du forum
 
Messages: 418
Inscription: Dim 11 Oct 2009 16:06

Re: Beethoven

Messagede Helvet » Dim 2 Oct 2011 11:27

Serge, oui tu peux te lancer a faire comme cela ! mais se rendre compte par soi-même c'est bien difficile, j'ai essayé avec la partition.

Cela se complique dès lors que tu ne sais pas pourquoi l'une des interprétations perd ou gagne 1 ou 3 minutes sur un mouvement ou sur l'ensemble de la symphonie !

C'est un choix argumenté ou non de la part du chef d'orchestre, son ressenti devant le choc émotionnel de l'oeuvre ! Mais pour lui ! et alors ce faisant il usurpe la place du compositeur ce qui n'est pas son role !!! ! mais si le compositeur s'est trompé comme le prétend le grand FURT ???... fallait oser modifier cela en disant que L.v.B s'est trompé....

Donc bien sur que le gout propre intervient, pour peu que l'on soit d'accord avec les indications métronomiques de la symphonie... Mais comme je dis fallait s'appeler FURTWANGLER ! c'est vrai que le résultat est proprement stupéfiant en terme de présence émotionnelle.

Tout comme d'ailleurs dans certaines oeuvres antérieures classées en baroque pour BACH et ses partitas, ou bien pour HAYDN et "la création" rangée dans "classique", alors qu'avec le ralentissement, peuvent devenir "Romantique". Bien d'autres exemples sont trouvables chez de nombreux compositeurs.

Il est de plus fort probable que notre qualité d'écoute conjuguée avec notre personnalité modifie encore l'aspect de ce discours !!!

Mon expérience me conduit a dire qu'il est possible que même en écoutant une version médiocre, sur un transistor de base, ou sur ton portable, pour peu que ton imaginaire et ta disponibillité soient présents,, alors tu vas ressentir la présence et l'émotion de l'oeuvre !

Je me demande même si ce n'est pas ce qui explique que sur les forums l'on parle plus de technique que de musique, parce que l'on fait une erreur naturelle : la présence d'une écoute active faisant défaut, l'on transfert sa frustation sur la recherche de "l'outil" ultime ! tout comme l'on pourrait croire que pour l'artisan - artiste, lui, parlerait de ses outils plutot que de sa main ou de son travail fini !!!!

Quand tu fredonnes un passage d'un mouvement lent de Beethoven ou Mahler, Schubert, ils se pourrait bien que parfois tu te fasses monter les larmes ? non ?, alors que la technique est absente ?....

Ma j'pe m'tromper hein !!!

Bye :oops: :mrgreen:
Je ne connais pas chez l'être humain d'autre supériorité que la bonté (L.V.Beethoven)
Avatar de l’utilisateur
Helvet
Lumière du forum
 
Messages: 1188
Inscription: Dim 11 Oct 2009 15:58
Localisation: Orléans

Re: Beethoven

Messagede Twangking » Dim 2 Oct 2011 12:05

Je suis plutôt d'accord sur le fait que l'on passe trop de temps à parler de technique, n'oublions pas qu'une enceinte ou un ampli ne sont que des outils au service de la musique, simplement des vecteurs d'émotions.
Comme je le rappelle souvent (sans grand succès...), le meilleur système du monde ne saurait pas rendre écoutable un disque médiocre et je pense que souvent, on se trompe de problème en cherchant à améliorer coûte que coûte son matériel. Il serait souvent plus judicieux d'améliorer sa discothèque...
Par exemple je me suis déjà surpris à être "en arrêt" à l'écoute d'un morceau sur des enceintes d'ordinateur ! Le moment était sûrement propice (le hasard a ce don de choisir à notre place) et l’œuvre correspondait sûrement aussi à mon humeur du moment.

C'est pour cette raison que je ne parle plus beaucoup de technique sur le forum. D'ailleurs j'ai aussi du mal à parler de musique, non que je n'en ai pas envie, mais c'est tellement personnel (et je n'ai pas ton analyse, soit dit en passant) que je préfère me contenter de glisser un message de temps en temps sur une découverte susceptible d'intéresser les autres.

Bref, heureusement qu'on a des collègues qui jouent aux quilles avec leurs enceintes, sinon je n'aurais pas tellement matière à intervenir !
Avatar de l’utilisateur
Twangking
Éleveur de guitares
 
Messages: 11065
Inscription: Dim 24 Jan 2010 17:31

Re: Beethoven

Messagede Helvet » Dim 2 Oct 2011 13:39

Je ne suis pas d'accord avec tes conclusions sur tes capacités personnelles, je pense que ton niveau technique en guitare et ton gout pour l'enseignement et les débats t'ouvre directement la porte des comparatifs d'interprétations même en classique pour peu que tu t'y colle un peu sérieusement, et seulement en faisant confiance a tes compétences actuelles !

Devenir musicologue non mais mélomane averti, sur ! c'est a notre portée !

Merci pour ta réponse !
Je ne connais pas chez l'être humain d'autre supériorité que la bonté (L.V.Beethoven)
Avatar de l’utilisateur
Helvet
Lumière du forum
 
Messages: 1188
Inscription: Dim 11 Oct 2009 15:58
Localisation: Orléans

Re: Beethoven

Messagede Twangking » Dim 2 Oct 2011 14:39

En fait je faisais plutôt référence à tes connaissances historiques (des compositeurs, des interprètes et des œuvres).

Bien sûr, je suis capable d'apprécier la fluidité de tel arpège ou d'analyser la palette de nuances et la tessiture d'un ténor, mais je préfère ne pas me concentrer et ressentir la Musique dans son ensemble.

En fait j'ai commencé à jouer de la musique pour exprimer des émotions que je ne parvenais pas à formuler avec des mots, donc disséquer le langage musical dans l'autre sens ne m'intéresse pas. Par contre je comprends tout à fait qu'on se passionne pour cet exercice, surtout pas de méprise ! D'ailleurs, même si je ne participe pas, je lis toujours tes messages avec grand intérêt.

Pour en revenir à Karajan et pour dévier un peu sur l'émotion et l'inconscient; j'ai un lien particulier avec le Requiem de Mozart et je reviens toujours à la deuxième version de Karajan.
Pourtant je ne trouve pas la prise de son des plus raffinée, tout est un peu "fouillis" et la fougue générale qui se dégage de l'orchestre ne facilite pas la perception des nuances les plus subtiles. Mais cet enregistrement m'accompagne depuis (presque) toujours et il fait partie de "la bande son de a vie". Même si j'aime énormément la version de Bernstein, beaucoup plus fluide et coulée (et à la prise de son bien meilleure), je n'en tire pas la même satisfaction.
Il ne me vient pourtant pas l'envie d'analyser en profondeur "pourquoi", pour moi une grande partie du plaisir tiré de l'écoute d'une œuvre (quelle qu'elle soit, ça fonctionne autant pour Berlioz que pour David Bowie) dépend d'un certain nombre d'éléments qui touchent plus ou moins l'imaginaire de l'auditeur. Ces éléments sont liés à des souvenirs, et au contexte qu'ils rappellent. Dans mon cas, ça renvoie à des souvenirs maternels par exemple.

Mais ne tombons pas dans la psychiatrie, je ne veux pas polluer ce beau sujet !
Avatar de l’utilisateur
Twangking
Éleveur de guitares
 
Messages: 11065
Inscription: Dim 24 Jan 2010 17:31

Suivante

Retourner vers Musique classique


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron